Banderolle
Plan du site >
Remerciements >
English
Photos d'Urfé

SignetCette édition critique de L'Astrée d'Honoré d'Urfé
est un instrument de travail destiné aux néophytes comme aux spécialistes. Ce site présente le roman et analyse son évolution du vivant de l'auteur.

Photos d'Urfe
Danse composée et interprétée par A. Naigeon : l'allemande à Marcilly.

Comme ces deux portraits du romancier révèlent deux aspects de sa personnalité et deux moments de sa carrière, je voudrais que, grâce à un jeu de polices et de couleurs, l'internaute puisse étudier deux états du premier roman français moderne.

L'Astrée, lieu de contradictions et d'assemblages insolites, combine, dans un cadre pastoral, les amours d'Astrée et de Céladon avec la chute de l'Empire romain et la pénible naissance de la France qui doit suivre la réunion des tribus gauloises. L'Astrée, avec ses quelque trois cents noms propres, est un roman difficile. Les lecteurs rencontrent des obstacles linguistiques et culturels parce qu'il n'y a jamais eu d'édition critique de cet ouvrage qui a pourtant droit au titre de « premier best-seller » de la littérature narrative française (Martin, p. 481). Cette édition critique comble une lacune. Présentée sous forme électronique, c'est une œuvre ouverte, elle connaîtra additions et modifications. Commentaires et suggestions sont les bienvenus.

À cause de son succès, L'Astrée a connu plusieurs éditions au XVIIe siècle, et, après la mort de son auteur, elle a subi plusieurs manipulations. Cette première édition critique du roman reproduit uniquement des textes parus du vivant d'Honoré d'Urfé, avec un privilège. Pour les trois premières parties, j'ai choisi la dernière édition publiée avec le consentement de l'auteur, celle de 1621.

Pour la première partie, je compare l'édition de 1621 avec l'édition anonyme de 1607. Pour la deuxième, je compare l'édition de 1621 avec l'édition de 1610. La première partie de 1607 se trouve à la Bibliothèque Nationale de France (Département des Manuscrits), celle de 1621 se trouve à l'Arsenal. Les deux éditions de la deuxième partie se trouvent à la Bibliothèque Municipale de Versailles.

L'édition critique des textes de 1621 signale des variantes qui viennent des éditions de 1607 ou de 1610. À côté de ces éditions originales, j'ai mis une édition dite achronique qui rend la recherche plus aisée parce qu'elle modernise la graphie. La préface est suivie de l'explication des choix éditioriaux, de l'organisation du site et du mode de présentation du texte du roman (fichiers réunis sous Introductions).

Cliquez sur les liens suivants pour accéder au roman :
Première partie :
édition anonyme de 1607, édition de 1621, Astrée achronique.
Deuxième partie :
édition de 1610
, édition de 1621, Astrée achronique.

Toutes les Astrées sont reliées à des notes, à un glossaire, à un répertoire des noms propres, et à une analyse des personnages fictifs et historiques nommés dans le roman (fichiers réunis sous Outils). Par ailleurs, l'étude de l'évolution du roman à travers l'analyse des variantes de la première et de la deuxième partie souligne les domaines où le changement de la langue et de la pensée de l’auteur et de ses éditeurs est particulièrement net. Les Analyses comprennent l'examen d'illustrations qui démontrent la richesse d'images probablement conçues par d'Urfé lui-même. Des parallèles entre le roman et La Diane de Montemayor mettent en valeur l'originalité d'Honoré d'Urfé. Enfin, la biographie du romancier souligne les différences entre la légende et les faits, tandis que la biographie d’Hugues Vaganay, le seul et unique éditeur du texte intégral de L'Astrée au XXe siècle, dévoile les caractéristiques de ses travaux. Le testament d'Honoré d'Urfé, des renseignements supplémentaires et des cartes se trouvent dans les Annexes. Deux modes de recherche sont disponibles, la recherche de mots et la recherche de numéros de pages ou de folios. La FAQ apporte des réponses à diverses questions sur le site. Le bouton Option offre un choix de couleurs. Les changements apportés sont annoncés au fur et à mesure dans Nouveautés. Le Plan du site (bouton au début de chaque fichier) réunit toutes ces informations. Pour faciliter la navigation, un signet Signet est disponible.

The Trustees of Tufts College détiennent le copyright de Deux visages de L'Astrée. Textes et documents sont pour l'usage personnel des chercheurs, des étudiants et du public. Toute utilisation commerciale et toute publication sans autorisation préalable sont strictement interdites. Musique et images ne sont pas dans le domaine public et ne peuvent donc pas être copiées. Si vous citez Deux visages de L'ASTRÉE, donnez le copyright, l'adresse de l'URL, ainsi que la date de consultation :

In Eglal Henein, Deux visages de L'Astrée.
Copyright ©2005, 2007, 2010 Tufts University.
http://astree.tufts.edu (date).

 

Portal

Deux visages de L'Astrée / TWO FACES OF L’ASTRÉE is a French critical edition of Honoré d'Urfé's masterpiece. It offers a working tool for neophytes as well as specialists. This site presents the novel and explains its evolution during the author's lifetime.

As Honoré d'Urfé's portraits show two aspects of his personality and two stages of his career, I analyze two stages of his work.

L'Astrée is full of surprises. This pastoral and historic novel connects Astrée and Céladon’s love story with the fall of the Roman Empire and the difficult and bloody birth of France after the reunion of the Gallic tribes. L'Astrée, with its numerous characters and myths, is not simple. Its readers encounter linguistic and cultural obstacles because there is no scholarly edition of this novel considered « the first best seller » of the French narrative fiction (Martin, p. 481). This critical edition fills this editorial gap. Since an electronic edition is a work always in progress, additions and modifications should be expected. Comments and suggestions are welcome.

Because of its success, L'Astrée was published several times during the 17th century. After its author's death, the novel was extensively manipulated. This first scholarly edition reproduces only texts published with the consent of Honoré d'Urfé, and with a royal privilege. For the first three volumes, I chose the 1621 edition - the last published during the author's life.

For the first volume, the 1607 edition is at the Bibliothèque Nationale de France (Department of Manuscripts), the 1621 edition is at l'Arsenal. Both editions of the second volume are at the Bibliothèque Municipale de Versailles.

In this site, the 1621 editions have cross-references to the previous edition (1607 or 1610). I have added a version called achronical to help research thanks to the modernization of spellling. The preface is followed by descriptions of editorial choices, site organisation and text presentation (Introductions).

Click on the following links to access the novel :
First volume : 1607 edition, 1621 edition, achronical.
Second volume : 1610 edition, 1621 edition, achronical.

All my editions of Astrée are linked to notes. They are also linked to a glossary, a directory of geographical and mythological names, and an analysis of historical and fictive characters (Tools). In this expanded edition, the evolution of the novel and the 1610 turning point are examined throught the study of variants that indicate fields where changes of the author’s (and editors') language and thoughts are striking. The study of illustrations shows that these complex images have probably been conceived by d'Urfé himself. Parallels between L'Astrée and Montemayor's Diana confirms d'Urfé's originality. In addition, d’Urfé’s biography emphasizes differences between facts and legends, whereas the biography of Hugues Vaganay, the sole publisher of an unabridged Astrée after the 17th century, reveals characteristics of his work as editor. One can find Honoré d'Urfé's Testament, maps and more information under Annexes. Two kinds of research are available, words and page numbers. FAQ answers questions on this site. Option offers a choice between a colored version and a plain one. Additions are regularly listed under Nouveautés. The Site map is at the beginning of every page.

The Trustees of Tufts College hold the copyright to Deux visages de L'Astrée / TWO FACES OF L’ASTRÉE. Texts and documents are provided for the personal use of scholars, students, and the public. Any commercial use or publication without authorization is strictly prohibited. Music and pictures are not in the public domain and cannot be copied. If you cite Deux visages de L'Astrée / TWO FACES OF L’ASTRÉE, please list it with the copyright, the URL, and the day, month and year you accessed it:

In Eglal Henein, Deux visages de L'Astrée.
Copyright ©2005, 2007, 2010 Tufts University.
http://astree.tufts.edu (date).