Banderole
Première édition critique de L'Astrée d'Honoré d'Urfé
doigt_dRetour au Guide


SignetFoire aux questions

Demande tousjours à tes yeux nouveaux exemples,
à ton entendement nouvelles raisons,
et à tes mains nouvelles actions

Honoré d'Urfé,
Les Epistres morales, I, 8, p. 124.

Quelques questions qui ne sont pas abordées dans le Guide :

  1. Le signet ne fonctionne pas.

    Attention ! Vous ne pouvez activer qu'un signet à la fois et uniquement aux endroits où se trouvent les icônes Signet. De plus, le signet ne fonctionne que si vous avez autorisé JavaScript et cookies dans votre navigateur.

  2. Dans la barre de gauche les menus restent ouverts.

    Dans ce cas aussi, il faut autoriser JavaScript.

  3. Pourquoi Deux visages de L'Astrée  ne se place-t-il pas au centre de la fenêtre ?

    Le site reste à gauche pour que le texte défile et que les menus soient fixes.

  4. Les cookies ne fonctionnent pas correctement

    Si jamais couleurs ou signets fonctionnent de manière erratique, effacez les cookies de ce site avec la commande : Effacer les cookies. Répétez la commande dans chacun des navigateurs que vous utilisez.

    Le document présenté par votre navigateur pourrait provenir du « cache » de votre ordinateur. Demandez à votre navigateur de relire le document (F5 sous Windows).

  5. Que signifient les guillemets dans le texte du roman ?

    La Présentation des textes donne la raison d'être de ces signes. Comme ils apparaissent au début et à la fin d'une ligne et non d'une phrase, il est essentiel que le lecteur réfléchisse pour comprendre où commence et où finit la réflexion sentencieuse, pour la reconstituer.
    Par exemple,

    Que si elle
    t'a fait present d'un chapeau de fleurs, et
      " si elle m'a ordonné de rendre le mien
      " à celuy qui l'avoit donné, n'a-t'elle pas voulu faire voir
      " que les choses qui sont aymables en toy, ne sont que des fleurs
    (III, 10, 410 verso).

  6. Quand je clique sur «  Ξ  » (une variante), rien ne se passe.

    Dans l'édition de référence, le texte de l'édition préliminaire (1607, 1610 ou 1619) se trouve dans une fenêtre secondaire (pop-up window), appelée intempestive par ©Microsoft, ou encore intruse, contextuelle, surgissante et même popup. Cette fenêtre doit s'ouvrir quand vous cliquez sur le signe Ξ. Si elle ne le fait pas, votre navigateur est probablement configuré pour interdire cette action. Il faut autoriser ces fenêtres, du moins temporairement et pour ce site.

  7. Quand je suis un lien à partir d'une variante, je ne reviens pas au document original.

    Parfois la poursuite d'un lien peut vous amener à examiner d'autres liens et vous pourriez perdre l'emplacement de la fenêtre originale. Pour suivre un lien à partir d'une variante, il vaut mieux l'ouvrir dans une fenêtre séparée. Il faut fermer la fenêtre de la variante pour revenir au document original.

  8. Pourquoi y a-t-il parfois tant d'espaces blancs en fin de ligne ?

    Malheureusement, ©Internet Explorer interprète mal les guillemets français et laisse trop d'espaces après cette commande. ©Firefox, ©Chrome et ©Safari n'ont pas cette faiblesse.

  9. Les renseignements qui se trouvaient dans « Choix éditoriaux » n'y sont plus. Pourquoi ?

    Cette édition est une œuvre ouverte. Avec le temps, le site se développe, les analyses se multiplient, se précisent et se diversifient.
    Par exemple les « Choix éditoriaux » se sont séparés de la « Préface » et de l'« Histoire chaotique », elle-même devenue « Astrées posthumes ».

    Utilisez le bouton Recherche avec les mots dont vous vous souvenez. Le Guide, à tout moment, indique les voies de l'analyse.

    Le slogan de cette édition critique et électronique reste

    « Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage
    Polissez-le sans cesse et le repolissez ».
    Boileau, L'Art poétique, I, v. 172-3.

  10. « Les ordinateurs sont inutiles. Ils ne donnent que des réponses », aurait dit Picasso (dans ce site, 20 septembre 2010).

    Les questions sont précieuses, les encouragements aussi ! Merci de m'écrire : eglal.henein@tufts.edu