Banderole
Première édition critique de L'Astrée d'Honoré d'Urfé
doigt_dHistorique du site


SignetNouveautés

29 juin 2015
La version moderne de la troisième partie de L'Astrée rejoint les versions modernes des deux autres parties. Toutes ont été revues et uniformisées (Présentation des textes). Elles sont accompagnées des gravures réunies par Hugues Vaganay en 1925.

L'édition moderne en format Word de L'Astrée est maintenant disponible. Elle peut être facilement téléchargée et imprimée. Dépourvue d'annotations, elle se prête à diverses recherches lexicographiques et statistiques.

L'harmonisation des noms propres dans L'Astrée moderne a démasqué des cas de synonymies, ce qui a conduit à la modification de quelques entrées dans L'Index et dans le Répertoire.

J'ai revu les quelque deux mille liens externes - c'est mon tonneau des Danaïdes ! Quelques explications peuvent aider ceux qui ne fréquentent pas assidûment les sites web. Voir FAQ.

18 janvier 2015
L'établissement de la version moderne de la troisième partie de 1621 m'a encouragée à préciser les principes directeurs de la transcription et à uniformiser les versions modernes des volumes précédents, en particulier dans le cas des noms propres. Voir Présentation des textes.

14 novembre 2014
Quelques corrections mineures et quelques ajustements pour le iPad.

1er novembre 2014
Ajout de la troisième partie dans Deux visages de L'Astrée - Première édition critique de L'Astrée d'Honoré d'Urfé.

Fidèle aux principes éditoriaux établis en 2007, Deux visages de L'Astrée juxtapose deux éditions du roman d'Honoré d'Urfé.
Pour la troisième partie, le texte préliminaire est basé sur l'édition de 1619 et le texte de référence sur la précieuse édition de 1621. La version moderne suivra.

En fort peu de temps, le romancier a ajouté, supprimé ou modifié des épisodes qui mettent en scène Hylas, Silviane et la déesse Isis. Les variantes exposent les secrets de l'écriture d'Honoré d'Urfé : les remarques sur les motifs des personnages se multiplient. Une fois de plus, mon édition critique relève les faiblesses de l'édition standard de L'Astrée : Vaganay a transformé une ame douce en ame double, les ambactes en ambassades, une troupe de bergers en troupe de bergères ! À côté de nouvelles informations tirées des Archives de Léran, des Archives de Turin et des Archives de Savoie, vous trouverez la résolution de quelques énigmes, par exemple, la devise de Childéric, le statut d'Hylas, le sens de « LABITH HORCHIA », ou encore l'interprétation des portraits dans les liminaires.

Ceux qui connaissent bien le roman vont apprécier les apports de cette première édition critique qui offre maintenant un trésor, l'Index de tous les noms propres de L'Astrée et de leurs différentes graphies. Ceux qui aimeraient connaître le roman pourront suivre les Visites guidées.

L'apparat critique s'est enrichi et la structure du site s'est modifiée. L'internaute trouvera dans ce site le Jugemant sur l'Amadeide, l'Inventaire du château de Virieu ainsi que l'analyse de manuscrits qui traitent d'Héritages dans la famille d'Honoré d'Urfé. Sont aussi réunis d'autres écrits du romancier : un poème offert à Antoine d'Urfé, ainsi que les dédicaces de la Triomphante entrée, du Sireine, de la Sylvanire et des Epistres morales.

Une visite guidée mène à tous les documents de l'Apparat critique. Un nouveau Guide permet de mieux apprécier les perspectives offertes par le site. Des menus dynamiques affichent le plan des analyses et suggèrent des lectures complémentaires.

Pour voir les anciennes Nouveautés, cliquez sur l'Historique du site.

Bonne visite !