Banderole
Première édition critique de L'Astrée d'Honoré d'Urfé
doigt_dPlan du site



SignetFoire aux questions

Demande tousjours à tes yeux nouveaux exemples,
à ton entendement nouvelles raisons,
et à tes mains nouvelles actions.

Honoré d'Urfé,
Les Epistres morales, I, 8, p. 124.

Quelques questions qui ne sont pas abordées dans le Guide :

  1. Le signet ne fonctionne pas.

    Attention ! Vous ne pouvez activer qu'un signet à la fois et uniquement aux endroits où se trouvent les icônes. De plus, le signet ne fonctionne que si vous avez autorisé JavaScript et cookies dans votre navigateur.

  2. Dans la barre de gauche les menus restent ouverts.

    Dans ce cas aussi, il faut autoriser JavaScript.

  3. Pourquoi Deux visages de L'Astrée ne se place-t-il pas au centre de la fenêtre ?

    Le site reste à gauche pour que le texte défile et que les menus soient fixes.

  4. Les cookies ne fonctionnent pas correctement

    Si jamais couleurs ou signets fonctionnent de manière erratique, effacez les cookies de ce site avec la commande : Effacer les cookies. Répétez la commande dans chacun des navigateurs que vous utilisez.

    Le document présenté par votre navigateur pourrait provenir du « cache » de votre ordinateur. Demandez à votre navigateur de relire le document (F5 sous Windows).

  5. Que signifient les guillemets dans le texte du roman ?

    La Présentation des textes donne la raison d'être de ces signes, des guillemets d'attention. Comme ils apparaissent au début et à la fin d'une ligne et non d'une phrase, il est essentiel que le lecteur réfléchisse pour comprendre où commence et où finit la réflexion sentencieuse, pour la reconstituer.
    Par exemple,

    Que si elle t'a fait present d'un chapeau de fleurs, et
      " si elle m'a ordonné de rendre le mien
      " à celuy qui l'avoit donné, n'a-t'elle pas voulu faire voir
      " que les choses qui sont aymables en toy, ne sont que des fleurs (III, 10, 410 verso).


  6. Quand je suis un lien à partir d'une variante, je ne reviens pas au document original.

    Parfois la poursuite d'un lien peut vous mener vers d'autres liens. Activer un signet Signetà l'endroit original permet d'y revenir.

  7. Pourquoi y a-t-il parfois tant d'espaces blancs en fin de ligne ?

    Malheureusement, Internet Explorer interprète mal les guillemets français et laisse trop d'espaces après cette commande. Firefox, Chrome et Safari n'ont pas cette faiblesse.

  8. Les liens externes posent des problèmes ?

    En 2007, quand j'ai lancé DEUX VISAGES DE L'ASTRÉE et multiplié les liens externes, je ne savais pas que sites et documents numérisés pouvaient disparaître du jour au lendemain. La Bible de Jérusalem même a changé les règles de son site. J'ai donc dû déchanter et sacrifier nombre de renvois pour ne conserver que le strict nécessaire. Les fichiers Liens et Références, par conséquent, ont subi plusieurs modifications au fil des années.

    Tenir à jour les liens externes reste mon tonneau des Danaïdes personnel. Je m'acharne parce que certains sites apportent des renseignements irremplaçables, et parce que je tiens à leur attribuer les informations que je leur emprunte. Je pense par exemple aux Textes classiques réunis sous l'égide du regretté Philippe Remacle.

    SITES AVEC ERREURS NUMÉROTÉES

    Certains webmasters déplacent leur site sans se donner la peine de rediriger les internautes. Parfois, il suffit de changer le http: en https:

    Appeler certains textes numérisés par Google peut aboutir à l'erreur 401 (auth. required). Cela signifie qu'il faut s'inscrire et demander à « acheter » le texte pour y avoir accès. Il n'y a rien à payer, mais il faut donner son adresse électronique.

    L'erreur 404 (not found) demande un détour plus complexe. Elle provient souvent de sites de journaux ou de bulletins qui déplacent les informations. Il faut refaire la recherche.

    L'erreur 403 (forbidden request) est la plus curieuse. Elle survient lorsque je renvoie à des cartes.
    Le site « cartesfrance.fr » donne les distances entre les villes. Je donnais l'adresse de la page où se trouvait la réponse, alors que j'aurais dû renvoyer à la page d'entrée. L'internaute doit donc refaire la recherche. Même solution pour les ouvrages réunis par Project Gutenberg.

  9. Les renseignements qui se trouvaient dans « Choix éditoriaux » n'y sont plus. Pourquoi  ?

    Cette édition a connu plusieurs états ; c'est un travail conçu pour évoluer. Avec le temps et les additions des parties de L'Astrée, le site se développe, les analyses se multiplient, se précisent et se diversifient.
    Par exemple les « Choix éditoriaux » se sont séparés de la « Préface » et de l'« Histoire chaotique », elle-même devenue « Les Astrées posthumes » et « Les Quatrièmes parties ».
    Trois options : Consulter le Plan du site.
    Utiliser le bouton Recherche avec les mots dont on se souvient.
    Revenir au Guide qui indique les voies de l'analyse.

    Le slogan de cette édition critique et électronique reste

    « Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage
    Polissez-le sans cesse et le repolissez ».
    Boileau, L'Art poétique, I, v. 172-3.

    Deux visages de L'Astrée est une œuvre ouverte.

  10. « Les ordinateurs sont inutiles. Ils ne donnent que des réponses », aurait dit Picasso (dans ce site, 20 septembre 2010).

    Les questions sont précieuses ! Merci de m'écrire et merci de me signaler les liens qui ne fonctionnent pas : eglal.henein@tufts.edu