Banderole
Première édition critique de L'Astrée d'Honoré d'Urfé
«@»
         
L'Astrée, 1624, Quatrième partie.
Bibliothèque municipale de Lyon, B 510094(II)
(Voir Les Quatrièmes parties)
doigt_gTroisième partie doigt_dLivre 1

(Aller à fonctionnelle)

24_frontispice

L'Astrée IV.
Bibliothèque municipale de Lyon.



Monteverdi η, Domine ad adjuvandum, interprété par Alain Naigeon.

Le frontispice de la première et de la deuxième partie est mal copié dans cette quatrième partie parue en 1624, chez Toussaint Du Bray. De plus, il ne correspond pas à la situation des héros η. Il n'y a pas de frontispice dans l'édtion de François Pomeray (exemplaire de la BnF).


Page blanche


24_titre_1


page blanche

24_titre_2


TRANSCRIPTION η

L'ASTREE
DE
MESSIRE
HONORÉ D'URFÉ,
Marquis de Bâgé η, Verromé η,
Virieu le grand η, Conte η de Châ-
teau-Morand η, Chevalier de l'Ordre de
Savoie η.

QUATRIÈME PARTIE

fleuron_1624

A PARIS,

Chez Toussaint Du Bray, rue
Saint-Jacques, aux Épis-mûrs

M. DC. XXIIII.

____________________________

AVEC PRIVILÈGE DU ROI


page blanche
24_bandeau_liminaire

AU LECTEUR,

24_v_epitreVOicy cette quatriesme partie d'Astree qui a si long temps esté desiree avec tant d'impatience, les grandes supplications que plusieurs personnes de merite ont faict à MONSIEUR D'URFÉ, l'ayant obligé de la mettre en lumiere, autant pour plaire à ceux qui se sont témoignez desireux de la voir, qu'afin de satisfaire à la demande que Madamoiselle sa Niepce η luy en avoit faite. Car lors que toutes choses sembloient


s'opposer au dessein qu'il avoit pris de la parfaire, et que les diverses affaires où il estoit occupé n'en promettoient de longtemps la fin, il a voulu mettre au jour ce qu'il en avoit desja faict, luy donnant sa coppie pour en disposer à sa volonté, qui n'a jamais esté autre, que d'en faire part à chacun, luy ayant pour cet effect envoyé ces cinq livres, pour les faire imprimer. C'est pourquoy, outre la gloire qui est deüe à Monsieur son Oncle, d'avoir continué cet œuvre avec tant de perfection, encor luy est-on particulierement redevable de ce bien-faict, puis qu'elle en a voulu honorer le public, qui en retirera du profit, et beaucoup de contentement η.